fbpx

Comment fonctionne le déphasage thermique ?

Voici un vidéo assez simple pour vous expliquer le déphasage

  1. Tout sur le déphasage thermique.
  2. Ses bases physiques, ses effets, l’hiver et surtout, l’été.
  3. Quels isolants privilégier pour disposer d’un bon déphasage thermique.

 

 

 

OBLIGATION D’ISOLATION THERMIQUE EN CAS DE TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION 

Le guide d’application prévu par le décret du 30 mai 2016, relatif à l’obligation d’isolation thermique en cas de travaux importants de rénovation, vient d’être publié. Il précise les modalités concrètes d’application du décret qui s’applique depuis le 1er janvier 2017 et donne un cadre pour l’application et la justification des divers cas de dérogations possibles..

Ce guide d’application précise les modalités d’application du décret n° 2016-711 du 30 mai 2016.

Pour mémoire, ce dernier oblige les maîtres d’ouvrage, pour les devis signés à compter du 1er janvier 2017, « d’embarquer » des travaux d’isolation thermique en cas de travaux de ravalement de façade, de réfection de toiture ou d’aménagement de locaux en vue de les rendre habitables.

 

Toutefois, des dérogations prévues par la réglementation peuvent s’appliquer à de nombreux projets de rénovation. Les modalités concrètes pour déterminer et justifier l’application de ces dérogations sont précisées dans le guide. Ainsi, l’obligation ne s’applique pas en cas de contrainte :

• Technique : si les travaux d’isolation entraînent un risque de pathologie du bâti ;

• Juridique : notamment si les travaux d’isolation ne sont pas compatibles avec les règles d’urbanisme ;

• Architecturale : si les travaux d’isolation altèrent la qualité architecturale du bâtiment ou des environs ;

• Ou économique : si les travaux d’isolation ne sont pas rentables, à savoir si le temps de retour sur investissement du surcoût induit par les travaux d’isolation est supérieur à 10 ans.

 

Le guide En téléchargement ici:  http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-ravalement-refection-toiture-amenagement-travaux-isolation.pdf

Chantier isolation Sarking en cour

Sarking : procédé d’isolation sur chevrons

Si vous projetez une rénovation totale de toiture ou une nouvelle construction, sachez que le sarking est la méthode d’isolation en 2015 ! Ceci grâce aux hautes performances de ce procédé d’isolation, aux économies d’énergie (suppression des ponts thermiques) et du prix du sarking. Le sarking s’adapte à toutes les pentes de toiture.

IMG_1483IMG_1489
IMG_1487IMG_1491
IMG_1494IMG_1498
IMG_1500IMG_1519

[Best_Wordpress_Gallery id=”1″ gal_title=”Select Gallery”]

#ISONAT,#multisol,#Sarking,#Isolation,#Lainedebois

Le Sarking par Oswald Raphaël

Le Sarking Qu’es aquo ?

SARKING

Alors le sarking est une technique d’isolation de la toiture par l’extérieur, c’est la seule technique qui permet de garder la charpente apparente de l’intérieur et faire une isolation sans pont thermique.

Pour faire du sarking il faut tout plein de choses.

En partant du bas :

– Chevrons apparents
– Volige
– Chevrons de rattrapage sur les débords de toit.
– Pare Vapeur
– Isolant Rigide, pour nous en fibre de bois, on peut marcher dessus il ne se déforme même pas.
– Pare-pluie en panneaux rigides.
– Contres-lattes de 6*4
– Liteaux de 3*4
– Tuiles

Mais aussi

– Des Vis de longeur 270mm spécialement conçues pour ce système. (La taille des vis dépend de l’épaisseur d’isolant).
Il a quand même fallu les commander en Savoie, chez un vendeur très pro, très sympa et efficace (et très étonné aussi) qui est Fix’Appro ! Chez nous ya pas !!! ou alors a des prix exorbitants.
Nous avons choisi les marques Wurth et Heco-Topix.

– Des Vis de 120, 140mm de bonne qualité.

– Du scotch pare vapeur pour boucher des éventuels trous.

– Une perceuse à fil puissante !( La Makita dernier cri à batterie de 36Volt a failli prendre feu…)

– Des bons embouts étoile.(25 et 40)

– Une tronçonneuse fine pour découper les panneaux.

Le sarking ça isole !!!

Nous avons donc 120mm de fibre de bois rigide Homatherm HDP Q11 Protect et
240mm de panneaux Biofib’ Duo.
Avec ceci nous avons une résistance thermique d’ environ R = 8.35 K.m²/W et un déphasage thermique de plus de 10 heures.

%d blogueurs aiment cette page :