RÈGLEMENTATION THERMIQUE DANS LES BÂTIMENTS EXISTANTS

RÈGLEMENTATION THERMIQUE DANS LES BÂTIMENTS EXISTANTS

RÈGLEMENTATION THERMIQUE DANS LES BÂTIMENTS EXISTANTS

Un arrêté publié en 2017 vient modifier à partir du 1er janvier 2018 la réglementation thermique par éléments pour les bâtiments existants (RTex).
C’est l’occasion de vous proposer un rapide rappel des exigences concernant les fenêtres de toit.


Les bâtiments concernés
Tout remplacement ou création de fenêtre de toit en bâtiment existant (bâtiment d’habitation ou bâtiment tertiaire) est visé par la réglementation thermique existant par élément. Les bâtiments de plus de 1000 m² sont concernés quant à eux, en rénovation, par la Réglementation Thermique Globale.

Les exigences thermiques :
Thermique hiver :
Fenêtres nouvellement installées (en remplacement d’une fenêtre existante ou en création d’ouverture) :
Uw ≤ 1,9 W/m².K

En pratique toute solution de fenêtre de toit VELUX répond à cette obligation.
Confort d’été :
Facteur solaire Sw ≤ 0,15. 

En pratique cela revient à associer systématiquement un store pare soleil ou un volet à la nouvelle fenêtre

Obligation complémentaire liée à la ventilation :
La RTex précise que dans toutes les pièces de vie (hors cuisine et salle de bain), en bâtiment d’habitation, et dans les salles de classe et de repos des écoles (nouveauté à partir du 1er janvier 2018), au moins une fenêtre (verticale ou de toit) doit être équipée d’une entrée d’air.*
Pour les fenêtres VELUX, selon le type de VMC installée, autoréglable ou hygroréglable, les entrées d’air autoréglable ZOL et hygroréglable ZOH permettent de répondre à cette obligation.
*Ceci ne concerne pas les rénovations avec VMC double flux

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :